Death metal, Musique

Sortie musicale « Discours Idylliques » des SPLIT BRAIN

Souvent, les préjugés nous collent à la peau et c’est d’autant plus vrai lorsque l’on parle de Death Metal. Souvent synonyme de satanisme, beaucoup de personnes voient ce genre musical d’un très mauvais œil. Sans compter que de nombreuses légendes urbaines viennent encore diaboliser cette branche du hard rock. Qui n’a jamais entendu parler de poussins écrasés vivants sur scène, par exemple ?

Split Brain – 2019

Cependant, avec son premier album “Discours idylliques” le groupe Split Brain parvient à transcender ces barrières ridicules en nous proposant un mélange de death metal et de death mélodique assez surprenant (pour ne pas dire déroutant). En effet, dès l’intro, le groupe nous prend à contre-pieds avec des “coulisses de la pensée” tout en légèreté. Une mélodie au piano que des guitares nerveuses (Nico et Fred) puis une batterie (Ragnaraco) qui ne l’ai pas moins viennent briser l’instant d’après dans “Discours idyllique”. Un rythme en dents de scie qui va rester tout au long de l’album et cela parfois même à l’intérieur d’une seule et même chanson. C’est la cas, par exemple, dans les titres “Caste aveuglée”, “Corps meurtri” et “Violence gratuite”où le chant guttural laisse la place à mi-parcours à un chant très clair et posé avant de reprendre la place qui est la sienne. Une irrégularité rythmique qui permet d’imprimer plus facilement notre esprit, dès lors “Discours idylliques” devient de ces albums que l’on n’oublie pas.

De plus, le choix de nous proposer des paroles en français (chantées par un Rémi à la voix puissante et rocailleuse à souhait) apporte un vrai plus à l’album. En effet, tout le monde pourra apprécier ici des textes allant de la critique de la mondialisation à celle d’une certaine forme d’uniformisation de la pensée qui nous réduit à l’état de simples pantins sans âme.

Discours idylliques (Split brain) – Juste une trace – 2019

Après dix ans d’existence et seulement 3 EP (“Indécis” en 2009, “Unstatic” en 2011 et “Orpheline” en 2015), les Split Brain semblent avoir trouvé avec “Discours idylliques” le format qui manquait en France. Un rock engagé et ultra nerveux. Espérons simplement que le prochain album soit aussi surprenant que celui-ci.

Discours idylliques (Split brain) – Juste une trace – 2019

Discours idylliques
SPLIT BRAIN
Rémi (Chant)
Damien (Basse)
Nico (Guitare)
Ragnaraco (Batterie)
Fred (Guitare)
Date de sortie : 17 mai 2019
Label: JUSTE UNE TRACE
Distributeurs: SOCADISC
Prix CD : 11,99€


Un énorme merci à Élodie Briffard de nous avoir envoyé cet album ainsi que pour la confiance qu’elle nous a accordée depuis nos débuts.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s